• Les gardiens du Tao


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Chronique du Tao

     de Deng Ming Dao.

     

     << La phrase '' voler sans ailes '' est bien sûr une métaphore, dit calmement Saihung. Il vit disparaître le petit rire de scène de Printemps-de-Cristal . Cela signifie faire remonter son essence spirituelle le long de la colonne vertébrale .

     << Quel est le secret de l'invisibilité ? Demande Printemps-de-Cristal .

     << Le secret est de s'asseoir en demeurant dans une telle immobilité, que l'on est comme un lézard sur une branche, qui , parce qu'il ne bouge pas, n'est remarqué par personne . Montre-nous la voie qui mène au ciel, lui enjoignit Fine Gourde. Saihung toucha son front du doigt. Le terme '' ciel '' fait référence aux centres psychiques qui sont à l'intérieur du crâne. >>

     << En effet, répondit Saihung avec aplomb . Même le saint est un symbole du centre psychique associé à la glande pinéale. Avez-vous goûté à l'Élixir d'Immortalité de Lao Tzu ? Questionna Fine Gourde. Malheureusement ma progression s'est ralentie.

     << Tu dois chercher le Mystérieux Portail. Mais celui-ci étant gardé, il te faut d'abord disposer d'une offrande pour stipendier les gardes, et ensuite avoir la capacité d'être invisible afin de pouvoir le franchir en restant inaperçu. Après ces préliminaires tu dois ensuite apprendre à voler jusqu'au ciel, surprendre Lao Tzu dans ses appartements, t'emparer de la flasque de l'élixir d'or, tuer les défenseurs enfoncer les murs du palais, et devenu immortel, retourner sur la terre ! >>

     

    << Assieds-toi et écoute-moi. La première chose est le pot-de-vin destiné à acheter les gardes. Qu'est-ce que cela ? Les généraux qui sont à la tête de l'armée des démons sont insensibles à l'or et aux joyaux. Il s'agit de l'esprit humain. Ton pot-de-vin est de faire vœu que lorsque tu auras atteint l'élixir d'or qui te libérera de ce plan terrestre, tu ne quitteras pas ce monde pour te fondre dans l'infini avant d'avoir enseigné aux autres et d'avoir perpétué la lignée. >>

     << Cela soulève la question du vol. Voler signifie l'absence de pesanteur. Une telle légèreté implique la perte de poids. Ton impatience à réussir et ton angoisse de l'échec constituent ton fardeau émotionnel. Il ne faut pas prendre à cœur le gain et la perte. Tu dois abandonner ces attitudes. Comprends-tu ? Oui, maître.

     << Par invisibilité, comme tu l'as dit la nuit dernière, on entend le calme de la méditation. Grâce à elle, tu peux te glisser à travers le Mystérieux Portail. Cette porte ce situe dans la région que l'on appelle le Précieux Pouce Carré, au centre du crâne, au niveau des sourcils. C'est par cette porte qu'un jour tu entreverras la lumière divine qui est toujours présente. Lorsque tu pourras unifier l'essence séminale, le souffle et l'esprit ( appelé par les Taoïstes, unir les Trois en Un ), tu t'élanceras jusqu'au ciel-ce qui veut dire que tu feras monter ton essence jusqu'au Mystérieux portail. Se saisir de l'élixir d'or signifie que tes canaux seront alors ouverts et que ton énergie rompra le Mystérieux portail. Mais à cette dernière étape, les gardiens apparaitront et il faudra les tuer.>>

     << Qui sont ces gardiens ? >>

     << Les gardiens sont les agents de ta propre implication dans l'illusion. Ton ego ne  voudra pas que tu réussisses, parce que la réalisation qui en résulterait anéantirait ton sentiment d'identité individuelle, d'un moi. Par conséquent il te combattra et tentera de t'empêcher d'accomplir ton but. L'ego est différent de mon moi véritable ? Demanda Saihung. L'ego va et vient, naît et meurt. Le soi, lui est éternel. Il ne change point et est dénué de substance. >>

     << Aussi, quand vos parlez de tuer l'ego, je suppose que cela signifie que c'est le véritable soi qui le subjugue. Fine gourde sourit. En réalité, l'ego n'existe pas. S'il n'existe pas, alors comment peut-il être source de problème? >>

     << Il y a une investigation qu'il importe de mener ! Demande-toi: qui fait l'expérience  du problème ? Le problème est imaginé. L'ego est imaginé. Mais nous substantialisons l'ego, et il devient le moyen par lequel nous faisons l'expérience du bonheur et de la souffrance. Nous sommes asservis. Si nous examinons la nature de l'ego, si nous nous souvenons qu'il s'agit de notre propre création, alors l'ego, la souffrance et le plaisir disparaitront. >>

     << La souffrance est-elle donc imaginaire ? >>

     << Oui. Tu souffre parce que tu t'imagines être quelque chose d'autre que celui que tu es en réalité. En vérité, tu es le soi seul. Tu es le '' je" dépourvu de caractéristiques. Tu es sans nom et sans forme. Comme tu ne comprends pas ce fait, tu t'attaches aux formes, aux émotions et aux pensées. A l'opposé, le sage, lui, simplement est. Il ne s'attache pas aux pensées. Il est tranquille et sait qu'il est dieu. >>

     << Je ne comprends toujours pas comment tuer l'ego. >>

     << Penses tu qu'il y ait deux choses différentes ? Réveille-toi ! L'ego n'est qu'imaginaire. Il n'y a rien en dehors de toi. Tu as seulement besoin de te libérer de l'illusion, d'abandonner tes formes imaginaires. Qui se libère de l'illusion alors ? Je libère l'illusion de moi même. Cependant je reste je. Ainsi le je doit rejeter l'ego imaginaire qui m'emprisonne dans l'illusion. >>

     

    << Oui, nous sommes tous empêtrés dans notre ignorance de l'illusion. Tu es toi même un exemple idéal. Nous t'avons trouvé sur la scène de l'opéra. Quelle leçon pourrait être plus parfaite que celle-ci ? Tu étais un acteur qui interprétait un rôle auquel croyaient les gens, et pendant tout ce temps, et l'acteur et le public étaient eux mêmes victimes du caractère illusoire des choses. Une pièce de théâtre à l'intérieur d'une autre pièce de théâtre à l'intérieur d'une farce cosmique: telle était auparavant ta vie. Ne t'attache à ton individualité pendant la méditation. Ce petit drame pathétique que nous connaissons et appelons la vie n'est pas la réalité. Nous sommes  simplement tous en train d'interpréter des rôles, mis ici pour une raison, retirés quand notre rôle est terminé. Mais qui est derrière le visage grimé ? Ne confonds pas ton sentiment d'identité individuelle, d'un moi, avec ta véritable nature. Au lieu de cela, tue les gardiens.

     << Après quoi, il ne te restera plus qu'une seule tâche : enfoncer les murs du palais mental. Saihung ressentit un choc soudain, puis un malaise. >>

     << Les murs du palais devrons être enfoncés parce qu'ils constitueront la dernière barrière érigée entre toi et la Source. Ce n'est qu'en abattant les murs qui nous est possible de retourner à la Source. Une fois que nous nous fondons en la Source, tout au moins provisoirement, le temps de notre période de méditation, nous abandonnons toute notion du monde et de notre propre individualité. >>

     << Abandonner ? >>

     << Abandonner est presque impossible pour un combattant comme toi, mais c'est réellement ce qu'il te faut faire. Cela signifie que tu dois délibérément abandonner toute action, toute motivation, toute décision. Même la forme de la médiation est transcendée. Les murs du palais sont le monde de la forme. Comment peuvent-ils être détruits par l'abandon ? Comment l'illusion peut-elle être surmontée ainsi ? >>

     << Pour clarifier cela, je te dirai que l'illusion n'est pas mensongère, elle est plutôt l'aspect actif de la réalité. L'activité génère les formes dont la diversité cause l'illusion. Cependant toutes ces différences, tous ces changements, n'existent que dans l'esprit. Tu me regardes, tu regardes le temple, tu regardes les montagnes, oubliant que ces choses et toi êtes uns. Focalise-toi sur la conscience, non sur la forme, et l'illusion de la diversité et de la séparation se brisera telle un rêve. Retire-toi des interactions mentales et demeure dans le calme. Retire-toi de l'activité et demeure dans l'inactivité. Replie-toi en la Source, et toute illusion cessera. Alors tu sauras que Lao Tzu, l'élixir d'or, les gardiens et les murs du palais n'existaient que dans ton esprit. L'unique vérité consiste à réaliser que tu es toi-même le Sans-Forme.>>

     

    << Mais parler ne sert à rien. Rien ne peut être accompli sans effort .>>

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :