• Dan Tian supérieur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Dan tian supérieur

        Le Dan Tian supérieur est lié au concept du Shen,  conscience organisatrice d’essence céleste s’exprimant dans l’ensemble des fonctions de l’organisme lui permettant de communiquer et d’être en constante adaptation avec ce qui l’entoure. Le Dan Tian supérieur associé à la tête donc au ciel est en étroite relation avec le cœur, car le cœur coordonne et contrôle le psychisme, il est responsable de la cohérence de la personnalité et s’exprime dans les aspects les plus diverses de l’intelligence, particulièrement dans la capacité à faire face à certaine situation et à trouver les bonnes solutions de manière  à s’adapter correctement aux éléments extérieur.  

        La tête pour les taoïstes se trouve être l’océan du Jing et de la moelle, que l’on peut rapprocher symboliquement au lac céleste, il est dit qu’à l’intérieur de ce lac il y a un palais de cristal qui se trouve relié au monde des étoiles, il est en quelque sorte le réceptacle de la lumière spirituelle céleste.

        Le lac céleste et le palais de cristal se trouvent au centre et en contre bas de la montagne Kun Lun représenté par 9 sommets. Le palais englobe la région de l’hypophyse, l’épiphyse, l’hypothalamus, et le thalamus.

         Lors de la pratique supérieur du travail alchimique quand le ciel et la terre son enfin en communion et que la gauche et la droite se rassemble il se forme au niveau du palais de cristal selon la tradition un élixir de longue vie absorbé du monde céleste (représenté par l’étoile polaire, et la grande ourse) conditionné et polarisé par l’ouverture du troisième œil  (glande pinéale). Cet élixir de longue vie ou liqueur de jade, a la réputation de s’écouler vers le palais de la mâchoire supérieur appelé aussi le réceptacle céleste (XuanJi) puis vers la langue et la salive. Une fois avalé il aurait le pouvoir de régénérer l’organisme.

        Il est intéressant de remarquer que lorsqu’on observe la région du palais de cristal au centre du cerveau, en coupe et par image numérique on distingue très nettement que cette partie qui est en quelque sorte le bouton d’extension de la colonne vertébrale ressemble à la tête d’un cobra dont la glande pinéale se trouve être au centre et à l’arrière de celui-ci (voire glande pinéale sur Wikipedia). http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Pineal_gland.gif

         Le palais de cristal est aussi appelé << Ming-Tang>>, il représente le palais au centre du monde ou réside l’empereur, et est aussi appelé << la maison des calendriers>>, il est en fait le temple de la lumière à l’intérieur duquel se trouverait 9 pièces qui sont associées au carré magique chinois donné à l’Empereur Yü sur le dos d’une tortue.  Le pourtour de Ming-Tang est pourvu de 12 ouvertures, 3 pour chaque côté du carré, ce qui nous met en relation avec les 12 signes du zodiaque et le voyage du soleil dans ce cycle. Il est dit que l’empereur opérait une sorte de circonvolution dans le sens solaire à travers les palais du Temple céleste puis revenait se positionner au centre de celui-ci ; le centre bien sur représente le point d’équilibre (l’axe terre ciel) là ou plus aucune contrainte n’est manifestée. (Voire, la grande triade de René Guénon)

          Le Palais de cristal pourrait correspondre à la Jérusalem céleste telle qu’elle est décrite dans l’apocalypse avec ses 12 portes et sa position centrale au centre du monde rénové de ses déséquilibres. Cela nous ramène immanquablement à la voie du milieu, voie centrale dressée comme un I majuscule puis comme un point lorsque tout est en équilibre, et qui disparait certainement à la finalité du cycle.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :